Interview : Thomas Charabas, arbitre Espoir

Thomas Charabas 1

Il est une catégorie d’Arbitres assez récente, celle des arbitres Espoirs. Peu connue ou carrément inconnue, elle est pourtant au centre du projet mené par la CCA afin de hisser les arbitres encore plus haut. Dans l’optique de comprendre un peu mieux le fonctionnement et le but de cette catégorie d’arbitre, Arbitrage-rugby.com s’est tourné vers un habitué de nos forums, Thomas Charabas.

Arbitrage-rugby.com :  Bonjour Thomas peux-tu te présenter?
Thomas Charabas : Bonjour, Thomas Charabas, 23 ans, je suis arbitre fédéral dans le comité de Côte Basque Landes.

En dehors du rugby je suis actuellement étudiant.

AR.com : Quel a été ton parcours, comment es-tu devenu arbitre?
TC : J’étais joueur en club à l’As Bayonne et des fois le mercredi je jouais avec le lycée sur des tournois. A cette occasion justement, quand votre équipe ne joue pas il faut arbitrer les autres. C’est ce que je faisais avec un pote (arbitrage à 2), et un jour un responsable de l’arbitrage pour le comité (Henri Rousselle) était là et m’a proposé de devenir arbitre… J’ai un peu hésité mais bon je me suis dis pourquoi pas…
J’ai donc eu quelques années une carrière de « joueur-arbitre », jusqu’à 2011 où, manquant de temps pour gérer l’arbitrage/le jeu/les études, j’ai arrêté de jouer lorsque j’ai été reçu au fédéral et classé en Fédérale 3.
Puis je suis passé la saison suivante en Fédérale 2.

Thomas Charabas 3
 

AR.com :  Quelles ont été tes impressions sur cette année d’arbitre en Fédérale 2?

TC :  En terme de jeu ce n’est pas si différent que ça de la Fédérale 3: occupation, duel de buteurs, combat…
Mais les équipes ont des qualités de vitesse et physiques plus élevées. On sent aussi que l’enjeu et la pression sont plus forts.
J’ai eu aussi quelques matches très chauds à gérer (derbys ou matches très accrochés…), mais qui font énormément progresser!!

AR.com :  Tu fais partie des arbitres Espoirs, quand as-tu intégré cette catégorie d’arbitre?
TC : Au début de la saison dernière (en 2011) quand je suis monté en Fédérale 2.

AR.com :  Quels sont les objectifs des arbitres Espoirs? Que faites-vous de différent des autres arbitres?
TC : Le groupe des Espoirs Nationaux comprend une trentaine d’arbitres de Fédérale 1 et 2 de plusieurs comités. Ces arbitres, choisis par la CCA selon certains critères, vont être suivis de manière plus intensive (supervisions, tests physiques, stages, travail avec un coach…). Les stages permettent de travailler le physique mais aussi sur des points précis d’arbitrage, de bosser sur la cohérence des décisions entre nous, pour l’arbitrage de nos catégories mais également pour l’avenir car la CCA estime que la majorité des futurs arbitres de l’élite pour les années à venir proviendra de ce groupe..
Enfin ce groupe contribue à créer un superbe « esprit de corps » entre les arbitres et personnellement je trouve ça super! Il y a une très bonne ambiance et malgré la « concurrence » nous nous entendons très bien! Pas mal sont devenus de bons potes!

AR.com :  Tu as appris récemment ta nomination parmi les Divisionnaires 1 (NDLR : Arbitres de Fédéral 1), c’est une récompense sur le travail fait jusque là ?
TC : Oui c’est gratifiant au terme d’une bonne saison d’être promu. On essai d’être régulier, de bosser nos lacunes et surtout: « de bouffer des matches » pour prendre de l’expérience!  J’ai beaucoup de chance à mon âge d’arbitrer dans ce qui se fait de mieux en rugby amateur! C’est génial et je me régale tous les weekends!

 

Thomas Charabas - Carton Jaune
AR.com :  Penses-tu que ton appartenance au groupe Espoirs t’a permis de remplir les conditions pour ton accession à la Fédérale 1?
TC :  Oui c’est évident! Tout le travail mis en place par Daniel Gillet (responsable du groupe Espoir) est un plus indéniable. Les conseils de coaches (JM Piraveau, Nicolas Lasaga,…) permettent de mettre en évidence des points à améliorer et ils nous donnent les clefs pour cela!
Mais comme souvent la vérité sort du terrain et il n’y a que là que l’on peut gagner ses galons!
Enfin j’ajouterai que le fait d’être Espoir n’assure pas obligatoirement la montée et de même les arbitres qui ne font pas partie de ce groupe ont eux aussi toutes leurs chances pour passer à l’étage supérieur!

AR.com :  Qu’envisages-tu pour la suite au vu de cette « promotion »?
TC :  Déjà continuer à me faire plaisir sur le terrain!! L’arbitrage est vraiment un loisir pour moi, on y rencontre des gens, certains deviennent des amis…
Arbitrer me permet de décompresser de ma semaine et mes études, même si cela n’empêche pas d’avoir envie de réussir au mieux en étant compétiteur.

AR.com :  Comment as-tu connu Arbitrage-rugby.com ?
TC :  Au tout début de son existence! Via Rugbyfederal il me semble..

 

Merci à Thomas pour avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions et de nous avoir éclairés sur les arbitres Espoirs. Bonne chance à lui en Fédérale 1!